Tarif photographe mariage à partir de 1585€ avec 200 photos

Notre tarif pour le reportage de mariage au Luxembourg commence à 1585€ avec 200 photos.
Je suis aussi disponible pour vos photos de mariage en France et en Belgique.
Pour plus de renseignements concernant les tarifs mariage, nous pouvons communiquer:
via l’application de visioconférence Zoom ou Skype si vous êtes à l’étranger,
par email, par tel: au 26 25 97 54,
ou encore plus facile: venir directement au studio à Luxembourg Merl.

Votre mariage est un événement unique

Je suis heureux de vous faire partager ma passion pour la photographie de mariage. Vous voulez que tout soit moderne et romantique, féérique et trendy à la fois.

Vous aimez passer du présent à l’intemporel, sauter de l’invisible au visible, vous sentez l’air du temps, un jour rock ou chic, un autre glamour…

Tarif  Mariage 2021:

Le tarif commence à 1585€ :

  • Cérémonie
  • Ambiance
  • Couple
  • Groupes
  • Cocktail
  • Galerie web pendant 12 mois
  • Téléchargement gratuit des photos
  • Déplacement 100 km
  • Clé USB avec 200 photos en haute Qualité

Complétez avec: second photographe, soirée, album, session complémentaire etc… aussi, je vous propose de me contacter pour savoir ce qui correspond le mieux à vos attentes.

Séance Pré-mariage, Post-mariage

Si vous souhaitez une séance photo supplémentaire, je vous conseillerai sur les avantages d’un photo shooting avant ou après le jour du mariage, dans un décor différent…

Séance avant ou après le mariage: à partir de 488€ (du lundi au jeudi)

Mairie

Reportage à la commune (sauf samedi): à partir de : 488€

Un style sobre, contemporain, vivant, une atmosphère relax

des photos de mariage insolites, naturelles et spontanées. Des photos qui subliment un regard, une lumière…

« Nous allons préparer ensemble la journée telle que vous l’imaginez, je serai avec vous, pour vous écouter et vous conseiller.

Vous déciderez de ce que sera le plus beau jour de votre vie, et je mettrai mon expérience et mes compétences à votre entière disposition.

Je sais que c’est important que vous, donc en me confiant vos précieux souvenirs de mariage le résultat sera unique comme vous!

Au plaisir de vous rencontrer bientôt. »

Plus de détails sur les photos de mariage

photographe professionnel à luxembourg

Envoyez-nous un message pour en savoir plus

Photo de mariage, un moment incontournable.

 

Un joyeux mariage à la commune de Luxembourg

Je vous propose de revenir quelques mois en arrière, remonter le temps, juste avant la fin de l’année 2019. Nous sommes fin décembre, les fêtes arrivent dans quelques heures, et la magie de Noël opère déjà!
Je suis arrivé en avance place Guillaume, comme d’habitude, pour bien m’imprégner des lieux. Même si je connais bien la mairie de Luxembourg, je précède le marié qui arrive en général quelques minutes avant la mariée qui se fait attendre un peu… un immense merci à Alex et Jelena pour leur confiance !

Comment choisir un photographe de mariage en 2020-2021.

Les mariages de mars, avril, mai 2020 sont souvent reportés en raison de la crise sanitaire. Nous allons nous réorganiser pour satisfaire les attentes légitimes des futurs mariés. Nous restons quoiqu’il en soit à vos côtés afin de répondre à vos questions et besoins.

« L’avenir n’est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons faire. »

Pour les mariages prévus l’année prochaine, les agendas des prestataires mariage, traiteurs, location de salles, sont sous pression. Nous allons peux-être assister à une multiplication des cérémonies civiles et religieuses en semaine comme cela se pratique en Europe du sud durant l’été.

Retrouvez toutes les informations mariage

Changement de comportement

Dans le contexte actuel, nous prenons conscience que nous ne sommes pas immortels, et notre approche au temps qui s’est arrêté brusquement, nous invite à profiter de l’instant présent en vivant intensément chaque seconde. C’est finalement un point positif qui nous permet de réaliser que la vie, nos proches sont précieux. En tant que photographe de mariage, je vous propose un vrai service et regard sur cette journée remplie d’une foule de petits détails aussi importants les uns que les autres, un accompagnement à chaque étape du mariage. En cherchant à ne rien oublier, je pourrai vous faire revivre ces instants de joie et d’émotion générés par le plaisir de retrouver vos proches.

Le meilleur souvenir, c’est celui qu’on n’a pas encore enregistré !

Pourquoi trouver un photographe de mariage qui partage vos valeurs.

Le nombre de mariages est assez stable, en revanche, le nombre  des photographes de mariage a bien augmenté ces dernières années. Il devient alors compliqué de faire un choix.

Rencontrez votre photographe de mariage, celui qui pourra s’émouvoir de chaque situation, qui saura témoigner de son temps avec passion, sans filtres, avec cette obsession maladive du détail et de la vérité. Faire des photos ne suffit plus: donnez un i Phone à un singe et il fera des photos étonnantes !
Reconnaissez le photographe qui s’émerveille de tout, qui fait de son miel la lumière d’un instant avec la gourmandise et la spontanéité d’un enfant: tel est le message que je souhaite partager avec vous.

Nous allons changer notre façon de voir le monde, les futurs mariés seront plus attachés à des valeurs essentielles. Plus sensibles à l’image, à la composition et à la vérité, le regard porté sur la photographie de mariage vous permettra de bâtir un véritable héritage visuel.  Repérez votre photographe professionnel de mariage grâce aux images qui racontent une histoire intensément.

Un rêve, une journée, un souvenir

A très vite l’envie de vous revenir avec la même passion et « les mots qu’on dit avec les yeux … qui rendent les gens heureux »

Voir d’autres photos de mariage

 

 

 

maraige à a la commune de luxembourg

surprise du mariéen voyant la mariée arrivée à la commune

 

shooting photo mariage à la mairie de luxembourg

petit instant avant de passser à la commune

mariage à la mairie de luxembourg

portrait noir et blanc en mariage à luxembourg

souvenirs d'un mariage à luxembourg city

 

 

 

La photo corporate avec un Portrait Original style Hollywood.

À l’occasion d’une demande spéciale de photo portrait pour illustrer un site web, j’ai réalisé un shooting dans des conditions d’éclairage contrastées en noir et blanc.
Changer ses habitudes de shooting en studio, est un exercice intéressant qui permet, en même temps de revoir ses bases, et de travailler de façon plus créative.

Histoire, « Hollywood Portrait ».

En créant une atmosphère qui s’inspire du cinéma d’après guerre, ce style photographique est souvent associé à la technique Harcourt, du nom d’un ancien studio photo parisien qui a vu passer les plus grandes star du cinéma, de la culture et de la politique. Historiquement, le cinéma et le photographe utilisaient une lumière dite « continue » qui donnait une puissance et un rendu différent de l’éclairage au flash.

La technique Harcourt est devenue une appellation pour désigner la technique photo studio de l’époque, elle est également associée au style Hollywood Portrait, car Hollywood était La fabrique de films, de stars immortelles et parfaites, de rêves en noir et blanc sur papier glacé. Tous ces portraits de célébrités, images glamour incarnées par Lauren Bacall, Gary Cooper sont autant de symboles de cette généreuse époque.

Ce style de photo existait grâce à la retouche méticuleuse au crayon et au grattoir du négatif, afin d’éliminer complétement les imperfections de la peau, ou en accentuant certains traits du visage. Ainsi lissés, les visages paraissaient plus jeunes. Façonnées, telles une œuvre de Myron ou de Polyclète, les représentations au gélatino bromures devenaient insaisissables, immortelles. Rien à voir avec les « retouches photoshop » actuelles souvent utilisées de façon automatique et destructive.

La technique de retouche des portraits.

Les techniques de retouches sur films étaient encore utilisées dans notre studio fin des années 70. Je me souviens de mon papa qui « retouchait » certaines photos d’identité réalisées avec son Hasselblad. Assis devant son pupitre, avec son crayon, les cernes et les boutons ne résistaient pas à son geste précis et rapide. Les photos d’identité (retouchées également) étaient tirées par contact (sans agrandissement ), c’est à dire que le négatif était insolé directement sur le papier sensible par simple contact (un joli papier Agfa Brovira Baryté). La feuille épaisse et rigide, sortie de la boite de papier 13X18 rouge orangé de la marque allemande était découpé en 6 pièces plus ou moins égales. Ensuite les photos d’identité étaient développées à l’unité, passant d’une cuvette à l’autre à l’aide d’une pince, et parfois directement avec les doigts, quand la marge n’était pas suffisante. C’était ma grand-mère qui s’occupait du lavage, séchage et découpe au massicot pour leur donner un aspect crénelé autour de la marge blanche (technique vintage utilisée aujourd’hui, notamment en scrapbooking). Ce travail artisanal donnait un excellent rendu, résultat de multiples manipulations et interventions…

Naissance de la photo au flash: un bouleversement pour les photographes.

L’éclair du flash utilisé en photo, avec un mode de fonctionnement plus rapide commence à détrôner les lampes classiques qui chauffent. Le photographe Weegee en a fait son outil de prédilection dans ses reportages pour la presse. Muni de son Speed Graphic 4X5 inches (le négatif sur un châssis double mesure 10X12,5cm, soit presque la surface d’une main), le photographe noctambule de la prohibition, de la mafia, et de la jet set immortalisera la face sombre new-yorkaise, passant d’une scène de crime à une scène de mode. La chambre noire prendra tout son sens avec ce personnage excentrique au milieu des années 40…

Depuis les années 60, les flash de studio sont une aubaine pour l’industrie photo. Les marques se succèdent, et proposent des solutions de plus en plus puissantes, rapides, autonomes. La liste des options comme les modeleurs de lumières façonnent le caractère des photos: les parapluies et les boites à lumières remplaceront les Fresnel condamnés…

La mode étant synonyme de nouveauté, mais aussi d’éternel recommencement, ces lumières du début du siècle passé reviennent dans nos studios photos avec une approche poétique et différente.

 

Petite remarque: la photographie et le cinéma ont toujours été étroitement liés: les photographes réalisateurs de documentaires et les cinéastes photographes, de Man Ray à David Lynch en passant par Cartier Bresson, William Klein, Agnès Varda, Depardon et Weegee etc… sont nombreux.

La peinture et le portrait.

Le portrait peint est bien à l’origine de l’invention de la photographie, alors réservé aux peintres et à l’élite.
Dès son invention en 1839, la photographie met à la disposition de la bourgeoisie, un médium qui mettra le portrait à la portée du plus grand nombre.
En effet au XIX siècle, l’art du portait photo se démocratise.
On voit partout fleurir dans le monde, des studios de photographies à l’instar de Nadar en France avec ses clichés célèbres de Jules Verne, Baudelaire, Victor Hugo et tant d’autres, immortalisés dans Wikipédia…

Écrire avec la lumière : seule condition d’exister en photo.

Dans le processus de la photo, 3 éléments majeurs interviennent:

  • l’objectif, même s’il est possible de s’en affranchir (sténopé)
  • la captation de l’image: émulsion, négatif, capteur
  • l’éclairage, la luminosité

La lumière éveille en nous des émotions, elle rappelle des souvenirs, comme un parfum, grâce à son esthétique particulière.
Revoyez, si vous en avez l’occasion, le film oscarisé « Barry Lindon » de Stanley Kubrick (lui-même ancien photographe), qui tourne ses scènes d’intérieur exclusivement à la bougie.

(re)Découvrez en même temps une icône de la mode des années 70 et l’acteur emblématique de Love Story.

 

Jeu d’ombres et de lumières: une quête d’éternité.

J’ai utilisé 5 projecteurs à lentille Fresnel qui permettent de focaliser et contrôler, grâce à des coupe-flux, la concentration de la lumière sur le sujet. J’ai utilisé un boitier numérique pour capturer les images de cette série de portraits réalisée dans mon studio photos à Luxembourg. Il s’en dégage un éclat, une profondeur et une intensité surprenante renforcée par le contraste du noir et blanc.

La lumière plus importante que l’appareil photo.

La lumière s’avère finalement bien plus importante que l’appareil de prise de vues dans la réalisation d’un paysage, d’un shooting. Elle peux créer des effets innombrables, comme le soleil en lumière naturelle qui change constamment de position, d’intensité et de couleur.
Prenez une lumière hivernale, grise, plate, une lumière de fin de journée qui sera douce et chaude, et enfin une lumière après l’orage, une éclaircie ou un ciel nuageux…
Le résultat s’avèrera totalement différent.
Beaucoup de photographes utilisent la lumière de manière intuitive, parfois en contournent les règles; elle apportera toujours un cachet, une signature remarquable.

La vidéo apporte depuis quelques années de nouvelles perspectives pour l’éclairage en photo grâce à la banalisation de l’éclairage LED économique, et qui ne chauffe pas.

Retour à la lumière continue ? La boucle est-elle bouclée?

 

Portrait business to business, moderne, décalé ou stylé.

Notre approche professionnelle de photographe de studio permet de proposer plusieurs variétés de prestations pour vos portraits personnels ou professionnels.

Vous souhaitez des poses formelles, informelles, en situation, ou des attitudes décontractées ?

Une logistique et un flux de production efficace.

Fearless photographe Corporate Luxembourg.

Notre approche n’est pas figée, elle s’adapte à vos besoins, et notre style de portrait rencontre un succès croissant dans le monde du B2B. Grâce à notre flexibilité et notre organisation précise, nous assurons avec simplicité l’organisation et la livraison dans les meilleurs délais de vos photos professionnelles sur Luxembourg, Metz, Strasbourg, Paris.

Retrouvez nos conseils pratiques et astuces pour réussir votre portrait sur notre site internet, ou en contactant notre studio via le formulaire de contact.

 

portrait avec éclairage style harcourt

portrait studio éclairé dans le plius pur style harcourt

Vivre longtemps et rester en bonne santé

 

Quelques temps avant le confinement général qui m’oblige à rester visser dans mon antre,  j’ai pu partager un moment exceptionnel et particulier avec la famille de cette magnifique Dame.

Fille de Justino et Serafina, Graziella est née le 8 mars 1919 de l’autre côté des Alpes, dans un charmant village comme on en trouve beaucoup dans les Abruzzes. C’est certainement la plus charmante fille du village (voir la photo), et Salvatore ne reste pas indifférent à cette créature du bon dieu, la suite vous l’imaginez: Salvatore et Graziella se marient en 1942. 4 enfants, 4 beaux garçons viendront illuminer le bonheur de cette famille qui a quitté les contours du Gran Sasso pour nos cités d’acier, de feu et de sueur.

La famille s’est agrandie, petits-enfants, arrière-petits enfants, Graziella vit entourée des siens, depuis que Salvatore l’a quittée trop tôt, il y a un quart de siècle… La vie continue, Graziella est toujours aussi belle, remplie de sourires magnétiques et de souvenirs profonds.

Quelle chance pour ses enfants et sa famille de la voir rire et chanter. Parfois en regardant ses portraits, je repense à ma grand-mère maternelle, une douce ressemblance qui me touche…

 

L’œuvre du temps

« Le temps de fabriquer des souvenirs »: on peut dire que la centenaire a eu ce privilège. Son secret, c’est peux-être, le bonheur et sa famille qui l’entourent avec soin et amour, comme j’ai pu le constater pendant cette journée d’agapes et de retrouvailles.

J’aime les photos de familles, c’est un peu mon ADN, ces valeurs, c’est aussi l’histoire de notre studio photo centenaire lui aussi.

Graziella était la vedette de cette journée,  j’ai remarqué que le panneau avec l’histoire et les photos de famille était aussi un centre d’intérêt pour tous les invités! On vous le dit: faites des photos, et surtout, pensez à les imprimer.

Comme le disait Oliviero Toscani (photographe anticonformiste des campagnes Benetton) que j’ai rencontré aux Rencontres d’Arles en 1998*: « Je suis dans une arène,vous allez voir, les lions vont sortir! » L’œuvre du photographe italien restera controversée, mais je me souviens de cette phrase:  » Une photographie existe seulement quand elle est imprimée, alors sa vie peut commencer… »

La famille de Graziella qui m’a accueilli comme de la famille, qu’elle en soit remerciée. Aujourd’hui, les nouvelles de Graziella sont bonnes…

Prenez soin d’elle et de vous !

 

ps: Toscani; en parlant de nouvelles technologies (numérique, internet…) « Ce n’est rien d’autre que de l’électroménager, la technologie ne répondra jamais aux questions de créativité.«  c’est dit !

*1998 :  année de l’expo extatique de David Lachapelle, et Cindy Scherman (comme d’habitude).

 

 

 

 

 

 

 

Quand 2 centenaires se rencontrent